PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

avec Nathalie Novi

Nathalie Novi crée des portraits d’enfants de Syrie. Geste solidaire aussi petit soit-il. Histoire de ne pas les oublier durant cette guerre. Je les accompagne de haïkus.
1

Tu ne comprends rien
et moi tout m’échappe aussi
Reste la tristesse
©Nathalie Novi/Patrick Joquel

2

Nous nous regardons
sans autre mot que nos yeux
Dehors la pluie meurt

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

3

Pourras-tu grandir
t’épanouir au soleil
petit myosotis
?
©Nathalie Novi/Patrick Joquel

4

Tu apprends la perte
à ton école des ruines
Si léger sourire

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

5

Rien sauf le silence
regarder devant ? dedans ?
Un monde en gravats

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

6

Ton regard silence
et interroge inlassable
Où est mon présent ?

©Nathalie Novi§Patrick Joquel

7

dans ce no man’s land
le poids de la gravité
le cri du silence
Nathalie Novi/Patrick Joquel

8

demain sans issue
signe ta ligne de vie
infinie tristesse

© Nathalie Novi/Patrick Joquel

9

face au ciel muet
devant la peur et la guerre
ton regard perdu

(c)Nathalie Novi/Patrick Joquel

10

Tu entends les grands
parler de bombes et de gaz
Tu ne peux rien faire

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

11

Tu vois des avions
rayer le ciel de leurs bombes
Tu ne comprends pas

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

12

Dans l’indifférence
ils voudraient un autre jeu
qu’un deux trois terreur

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

13

Écrire en silence
dernier espace où le rêve
te conjugue libre

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

14

Les jeux de l’enfance
ont parfois les yeux bien secs
Ligne de fracture

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

15

roiser ton regard
Frissonne tous les silences
Quelques mots si peu

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

16

Il guette un pays
libre paisible et joyeux
Il voudrait jouer

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

17

Tu dévisages
le silence comme un arbre
le futur comme un fruit

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

18

Perdu dans les ombres
tu ne joues plus aux lampions
tu vis à tâtons

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

19

We have a dream
Le chant de nos libertés
l’écrire au pin d’alep

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

20

Derrière la grille
quel futur cadenassé
t’espère et t’attend ?

© Nathalie Novi§Patrick Joquel

21

Jardins et forêts
tu en sèmes les graines
parmi les gravats

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

22

Cette ombre fragile
tu crains souvent de la perdre
Aujourd’hui la vie

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

23
La foudre vient frapper.
Comment crier ta colère ?
Tu te sens si seul !

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

24

Tu veux déplier
ta vie de papier froissé
dans un pays calme

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

25

De l’autre côté
nos couleurs et quelques mots
Nos regards se croisent

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

26

Un désir de chant
couve à l’intérieur de soi
Léger funambule

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

27

Tu vis sous l’orage
et tu voudrais échapper
à tous ses éclairs

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

28

Tu t’en vas si loin
les ombres de ton sourire
jouent sur le chemin

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

29

Là-bas l’inconnu
le port l’oasis l’enfance
cet espoir de vivre

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

30

Tes futurs passés
tu n’en sais que ce présent
moineau silencieux

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

31

Comment libérer
ton esprit de ces jours morts ? 
Où est l’horizon ?

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

32


Devenir forêt
créatrice d’un silence
aux mille couleurs

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

33

Un bateau lumière
pour gommer toute frontière
et vivre paisible

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

34

Fuir quitter les terres
fuir la peur quitter la mort
pour rester vivant

© Nathalie Novi/Patrick Joquel

35

Les forêts t’attendent
un trait rouge et obsolète
moque l’horizon

(c)Nathalie Novi/Patrick Joquel

36

Tartine et radio
le beurre fond le thé brûle
ton sourire aussi

(c)Nathalie Novi/Patrick Joquel

37

Des lambeaux de jeux
des éclats de rire à l’aube
des bombeurs d’enfance

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

38

Là dans ton pays
loin de l’école et des soins
tu vis en exil

©Nathalie Novi/Patrick Joquel