PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

lectures avril 17

Lectures d’avril
patrick-joquel.com

Roman

Titre : Les maîtres du vent
Auteur : Judith Bouiloc
Editeur : Artège
Année de parution : 2 016

Une école où on apprend à voler et à maitriser les vents. J’aurais bien aimé la fréquenter. Aussi me suis-je bien amusé à suivre les aventures de Yann dans ce monde différent du nôtre. Pas si différent, on y trouve dans le désordre : amitié, amour, sympathie, connivence, haine, ambition, traitrise etc. Tout ce qui relève de l’humanité. C’est raconté avec jubilation, je m’y suis bien senti et j’ai suivi le vent. Un livre à placer bien en vue dans les cdi par exemple pour ce subtil équilibre entre imaginaire et réalité. ce fil où se jouent tant de jeux dans la vraie vie.
*
Titre : Douze
Auteur : Moka
Editeur : éditions Play back
Année de parution : 2 016

Douze ! trois tomes.
- Les sacrifiés du zodiaque où apparaissent les héros : un détective, son ado de fils et douze ado dans une délirante histoire.
- Le sang du tigre. On continue l’aventure avec les mêmes et dans une histoire de pierre précieuse… Toujours aussi captivant que surprenant.
- L’affaire d’Emilie Howard, je ne l’ai pas encore lu… Patience.

C’est prenant, sympathique et avec ce grain de folie qui permet de jouer au funambule entre ce monde réel : internet, alfa roméo et DAB ; et le loufoque de l’aventure. Moka est de ces auteurs qui me surprennent toujours et avec joie. Je ne peux que conseiller de se plonger dans ses livres et d’inciter les jeunes à y plonger.

www.playbac.fr

*
Titre : De nos propres ailes
Auteur : Kinga Wyrzykowska
Editeur : Bayard
Année de parution : 2 017

Elles sont six. D’origines différentes. Avec des vies différentes. Une passion commune. Le volley. Elles forment une équipe.. Elles ont gagné leur place dans le tournoi final d’une coupe internationale qui se déroulera à la Désirade. L’une d’entre elle va se blesser. Tout est compromis. Une septième fille entre dans le jeu. De cette déstabilisation va naitre une belle aventure sans concession.
Solidarité, amitié, mystère et jalousie roulent tout au long du récit. Un principe de réalité concret, crédible et décapant. On se laisse prendre par ces filles, leurs désirs, leurs pensées.
J’aime qu’on me raconte des histoires. Celle-ci est poignante ! Réussie ! Un bon moment de lecture.

*
Titre : cause perdue
Auteur : Josh Wilson
Editeur : Fleurus
Année de parution : 2 017
Ça commence au Canada. Un petit fils reçoit une mission de son défunt grand-père. Je me dis bon. Je continue. Je suis curieux. Mission : aller à Barcelone à la recherche d’un objet qu’il avait laissé là-bas. Bon. Et voilà que le livre me plonge dans la guerre civile espagnole. Le livre avance ainsi entre passé (journal du grand père à 17 ans) et présent : l’aventure du petit (17 ans) en Espagne qui passe par les lieux de guerre du grand père, rencontre des gens qui ont connu l’un et l’autre… Bref, c’est simple, efficace et donne à réfléchir.
« j’avais été naïf de croire que quelque chose d’aussi complexe que la guerre pouvait s’expliquer par une équation aussi simple que deux et deux font quatre.

Poésie
Titre : Elle(s)
Auteur : Kouan Tawa
Editeur : Lanskine
Année de parution : 2 016

Un livre en deux parties : Ici Elle parle (et sa parole est chant)/Ici Elle chante (et son chant est parole). Dans la première, la voix s’appuie sur des j’aurais aimé et sur tous les désirs, les rêves, les inaccessibles. La pensée, intérieure et cachée, qui permet de tenir quand la réalité oppresse, blesse et rétrécit la vie aux gestes du quotidien sans échappatoire. Dans la seconde, la voix explore cette réalité, s’engage dans la cité par la parole, demande des comptes et soulève le réel pour tenter d’y insérer plus d’humanité.
Un poète à l’écoute du long combat des femmes pour accéder à la liberté, l’égalité. Un combat perpétuel et toujours d’actualité malgré les avancées.
Un poète fraternel. Des textes à mettre dans toutes les mains pour continuer d’avancer justement.
*
Titre : Carnet de voyage en Queyras
Auteur : Françoise Malaval
Editeur : Editions du Queyras
Année de parution : 2 008

Je découvre ce carnet quelques mois après le départ de Françoise. J’y retrouve un pays que j’aime pour l’avoir arpenté quelques fois et que j’espère encore parcourir. J’y retrouve la main, le chaleureux regard et la douceur de Françoise Malaval. Cette manière de donner sans en avoir l’air, sans se prendre au sérieux, juste de donner l’essentiel. Le trait, la touche de couleur et au-delà l’essence du lieu. Ce qui nous permet de vibrer quand on y est résonne à nouveau quand on se plonge dans la page.
Avis à tous les amateurs du Queyras : un carnet à mettre sur le lutrin !

http://www.artisanat-queyras.fr/boutique/livres-photos/313-carnet-de-voyage-en-queyras.html

Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com