PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

lectures de juin 17

Lectures de juin
www.patrick-joquel.com

poésie

Titre : Les riches heures du cycliste ordinaire
Auteur : Olivier Cousin
Editeur : Gros Textes
Année de parution : 2 017

Le tour de France en juillet ne saurait occulter tous les cyclistes du quotidien ou des week ends. En voici un qui écrit comme il pédale. Cela donne de courts poèmes qui finalement dressent un paysage de la vie à vélo. Cycliste, on s’y retrouvera en écho ici et là ; piéton ou automobiliste, on verra d’un autre œil ces funambules de l’asphalte.
La poésie est rarement sportive ni mécanique. Ici elle se développe entre cambouis et cuissard. C’est frais, surprenant et joyeux. Sans aucune prise de tête, ni rien de sérieux. L’auteur roule, parce qu’il faut bien aller travailler ; parce qu’il aime rouler dans un paysage qui le permet bien volontiers.
A déguster en fin de course donc !

http://grostextes.over-blog.com/

*
Titre : Au fond de nos yeux n°2
Auteur : Yvon Kervinio
Editeur : L’aventure Carto
Année de parution : 2 017
Une trentaine de poètes pour ce second volume d’Au fond de nos yeux. Le photographe Yvon Kervinio saisit dans les yeux de ses modèles l’étincelle. Art difficile de l’instantané, de l’instant. Donner à voir, en noir et blanc, l’éclat du poète ; ce n’est pas aussi simple que d’appuyer sur le déclencheur.
Chaque portrait ainsi réalisé palpite comme une mer au soleil. Chacun est accompagné d’un poème, inédit ou non. On obtient ainsi une anthologie et une galerie de portraits.
Un fragment de cette grande famille des poètes de ce début 21e.

Blog : yvonkerviniophotographe

*
Titre : Lecteurs
Auteur : Paul Bergèse
Illustrations : Joëlle Bernard
Editeur : Soc et Foc
Année de parution : 2 017

Dès l’ouverture Paul annonce la couleur. Un cheminement de portraits de lecteurs. Glanés au fil de la marche. Attentif à saisir l’instant. La situation. Son comique. Sa poésie. Son bien-être.
On connait le travail des peintres : combien de portraits de lecteurs sur les toiles… Celui des photographes…On ajoutera avec bonheur ces portraits en mots.
La bibliothèque ou la classe qui présentent ce livre à leurs lecteurs de tous âges peuvent leur proposer de poursuivre cette galerie d’une manière ou d’une autre. Peinture, photo, textes…
Les aquarelles offrent une légèreté propice à la réception de ces paysages de lecteurs. Suggérer un maitre mot de Joëlle Bernard.

http://www.soc-et-foc.com/

*
Titre : aImer à quatre temps
Auteur : Christophe Schaeffer
Illustrations Julie Delarme
Editeur : Librécrit
Année de parution : 2 017

L’éclaircie de la pupille
Ce mouvement si infime
D’un regard qui scintille

Une femme. Un homme. Leur étreinte. Entre Terre et ciel et sur la rive du fleuve, écrin et source de vie. Symbole du temps glissant ses mécaniques célestes. Un univers rassemblé en un deux corps. Une aube comme au début de la création.

Le couperet d’un battement de cil
La parole d’une rupture assassine
Séparation. Le monde perd sens. On est là. abasourdi à contempler un univers en verre pilé.

La sidération entre en débâcle. Le vide se craquèle. On cherche à percer le dur. A sortir de l’enclos. A se réinviter au festin. On retrouve les chemins d’enfance et d’été. On se prépare à aimer de nouveau.

La patience
Assis au bord du vide
Je suis le patient des matins heureux
Temps du souvenir. on apprivoise le passé pour renaitre aux promesses de l’été.
… le désir
D’être à nouveau

Ces explorateurs d’éphémères
On entre à nouveau dans la vie. on s’accorde à nouveau.

Les visages qui accompagnent les poèmes interrogent l’identité. Qui se cache derrière l’étincelle du regard ?

www.editions-librecrit.fr
*

Album

Titre : Quelque chose de rond
Auteur : Calouan
Images : Jérémy Parigi
Editeur : La Pimpante
Année de parution : 2 017

Après Toi, ma maman à l’infini, une deuxième réussite de ce duo qui manie la tendresse, l’humour et la délicatesse. Un album sur le mystère de la grossesse. Des mots, des idées à hauteur d’enfance et c’est bien là le plus difficile à atteindre dans ce type de projet. Images et textes s’harmonisent avec douceur. On est bien confortable dans ces pages pour rêver, sourire et garder l’esprit d’aventure. D’émerveillement aussi.
Un album à mettre dans toutes les bibliothèques, qu’elles soient scolaires, publiques ou personnelles.

www.lapimpante.com

*
Roman

Titre : Le dernier pisteur
Auteur : Pascal Brissy
Illustrations : Maud Brhan
Editeur : Auzou
Année de parution : 2 017
Zak a 11ans et son maître l’a sorti de l’orphelinat : Zak avait la faculté d’établir le Lien…
Il va devenir un Pisteur…
Dans son pays tout va mal et Sisyphe, son maître, est un des derniers résistants. Son dernier combat l’amène près de la mort et Zak, pour le sauver, se voit confier une mission difficile, quasi impossible…
Il établit le Lien avec une jeune grizzly et ensemble ils mèneront la mission au succès.
Un récit palpitant, limpide : le jeune lecteur y plonge et s’embarque dans l’aventure.
Un livre à offrir dès 8 ans ou à proposer en bibliothèque ou bcd.

http://www.auzou.fr/romans/1036-le-dernier-pisteur-le-piege-de-la-manticore-9782733849880.html

*
Titre : Ascenseur pour le futur
Auteur : Nadia Coste
Editeur : Syros
Année de parution : 2 014

Un grand classique le voyage dans le futur. Ici, un ascenseur. Et un ado qui va à la rencontre de son futur avec la problématique : comment faire pour ne pas modifier le futur ? Ce paradoxe temporel avec lequel jouent tous ceux qui s’emparent du thème comme Christian Grenier, il y a quelques années.
Un récit nerveux qui se lit avec plaisir. Une histoire comme on les aime : qui prend son lecteur en haleine.
J’ai bien aimé.

http://www.syros.fr/index.php?option=com_catalogue&page=ouvrage&param_y=F_ean13&value_y=9782748515022&Itemid=2

Patrick Joquel

*
Titre : Quand sort la recluse
Auteur : Fred Vargas
Editeur : Flammarion
Année de parution : 2 017

Je retrouve avec plaisir Adamsberg et sa brigade. Toujours ce plaisir renouvelé à se laisser emporter sur ces chemins de traverse, ces brumes et cette part d’imaginaire qui rend la réalité plus supportable.
Une nouvelle énigme où se croisent des évènements passés, de la vie privée de quelques uns de la bande à celles d’une autre bande de garçons d’orphelinat… Le lecteur suit ainsi les lignes d’écriture entre présent, passé ; Paris et le sud de la France…
On y croise avec bonheur Mathias, un de mes personnages préférés chez Vargas. Sans doute par sa passion préhistorique…
Bref, un bon moment de lecture dont je sors, comme à chaque fois avec cette auteur, paisible et souriant ; admiratif aussi devant une écriture aussi surprenante.

http://editions.flammarion.com/Catalogue/hors-collection/policier-et-thriller/quand-sort-la-recluse

Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com