PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

cm2 Saint Priest

8 novembre
Réponse au courrier cm2
Ecole JJ Rousseau
Saint Priest

Qu’aimez-vous dans votre métier ?
J’aime le temps que j’y passe. Aussi bien le travail de création, que celui de peaufinage, d’ajustage et de marqueterie pour que le texte, le livre fonctionne.
J’aime aussi après ce temps solitaire, les voyages que chaque livre propose. Brusquement, le livre me sort de chez moi pour aller rencontrer des lecteurs, des classes. Je visite ainsi des paysages nouveaux pour moi. Je change de rythme. Je découvre de nouvelles personnes.

Où trouvez-vous votre inspiration ?
Ça dépend des jours… De mon humeur…
Je marche beaucoup en montagne, je skie aussi l’hiver ; la montagne est une source d’inspiration continue.
Je lis la presse chaque jour. Des articles de journaux nourrissent textes et poèmes.
J’aime aussi jouer avec les mots, les noms des animaux en particulier.
La préhistoire a généré plusieurs romans.
Le travail des artistes également a permis à certains livres de voir le jour comme Maisons bleues ou Vivre chocolat par exemple.

A peu près combien de poèmes avez-vous fait ?
Aucune idée. Par contre j’ai publié 88 livres en tout.

Depuis quel âge avez-vous commencé à écrire des poèmes ?
J’ai commencé vers 14/15ans.

Quel est votre meilleur poème ?
Ce n’est pas à moi de répondre à cette question mais à chaque lecteur. Le poème ne m’appartient plus. il est offert. Chacun le lit avec son regard. Chacun choisit le poème qui résonne avec lui. Réalisez le test en classe. Lisez un de mes livres et que chacun dans le plus grand secret choisisse celui qui l’interpelle le plus. (on a le droit de ne pas en trouver). Vous verrez que les choix seront différents pour la plupart.

*
A propos des quatre éléments voici quatre poèmes

Le mistral
eau désaltérante et fraiche
aiguise
autour d’un cèdre bleu
a lumière
Ouvre-toi
descends profond
En toi coule une source

Ta source unique accueille
accompagne
cet au-delà de toi
que tu pressens déjà
et
vis
falaises abattues
©Patrick Joquel
Mistral, éditions du Geai Bleu. Epuisé.

*

Un emploi du temps de chamois
éditions Clarisse
©Patrick Joquel

nous quittons l’asphalte
et sa chaude odeur de moteurs
pour la douceur des mélèzes

vautré dans le flamboiement des rhododendrons
un premier chamois nous salue et sa tranquillité
nous respire

nous allons de pierre en pierre
au travers de la pente
accrochés à notre altitude
et avec le désir de la tenir jusqu’au lac

quand il apparaît incrusté sous la moraine
il nous suspend au hameçon du silence
minéral

lentement
nous entrons dans sa fraîcheur
autant pour noyer les sueurs accumulées de la ville et du voyage
que pour mieux nous infuser à la Terre

nous nous tenons
régénérés
comme au balcon d’un premier soir du monde

sous la belle incandescence du ciel
nous veillons

*

Impalpable liberté
le souvenir
sculpte un drapé au silence
et son ombre
aussi frêle soit elle
retient le feu
tu es là
accroupi comme il y a quatre cent mille ans
écoutant la braise
ouvrir le bois

©Patrick Joquel
La peau nue du poème
Editions du Geai Bleu
épuisé

*
Un chuintement d’air
©éditions Soc et Foc
15 poèmes de Patrick Joquel
15 illustrations de Nathalie de Lauradour

1
Au nord
l’adret du doublier
altitude

Au sud
la Méditerranée
noyée au soleil

Sais-tu
que certains matins d’hiver
du mirador
on aperçoit la Corse

Devant toi
le mur béton
altitude 700 mètres

Silence épais

Souligné
d’un chuintement d’air

D’un jacassement de pie

Devant toi
la porte

Le verrou claque

Derrière toi
ça résonne