PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

coucy le chateau cm automne 17

Choix du livre Maisons bleues
14 octobre : Je reçois un power point de la classe avec tous leurs textes. quelques copiés collés plus tard voici leurs créations. Ils sont partis sur la structure d’une maison bleue, ils ont gardé l’idée du premier exercice avec des ustensiles de cuisine. ils n’ont pas oublié le haiku qui cloture chaque page des maisons bleues. et voici une superbe réalisation :
La batterie de cuisine ou L’orchestre culinaire
Les élèves de CM1 – CM 2
de la classe de Mme VANET Natacha

Dans la cuisine, au petit matin,
Tout le monde est éteint.
Personne en scène,
Avez-vous de la peine ?

Tout est immobile dans cette cuisine !
Mais quand allez-vous vous réveiller ?
Je suis fatigué et affamé
A attendre ainsi, je commence à prendre racine !

J’ai hâte de goûter les nuances
Des saveurs des quatre saisons.
Allez les ustensiles, créez vos chansons !
Efforcez-vous d’éveiller mes sens.

Mettez ensemble vos puissants accords
Pour dégager toutes les odeurs fantastiques
Aux couleurs et aux saveurs magnifiques
Mettez-vous d’accord !

Que tous les membres de cet orchestre,
Se réveillent et fassent la fête
Sans tambour ni trompette,
Bougez-vous avant la Saint Sylvestre !

*
Je connais un saladier dont tout le monde se sert. Il est très fatigué car la cuisinière n’arrête pas de l’utiliser : pour la salade, pour faire de la pâte à crêpes… Bref, il en voit de toutes les couleurs. Il est capable de contenir des aliments solides, comme des liquides. Il a l’impression de réaliser des expériences scientifiques. Il se penche souvent pour que les aliments s’échappent.
- Pourquoi fait-il cela ? se questionne la cuisinière.
Est-il fatigué ?
Est-il en colère ?
Déteste-t-il certains aliments ?
Rien de tout cela : il aime que la cuisinière réalise ses mélanges. Il sent toutes les saveurs et apprécie toutes les couleurs mais … il déteste déborder et être sale !
LAURELYNE et PIERRE

Les châtaignes tombent,
J’entends le saladier chanter
Avec bon cœur !

*
Je connais un verre qui est tellement bleu qu’on croirait le ciel. Dès qu’il y a de l’eau dedans, l’eau disparaît. Par moment, il est tellement rouge qu’on croirait du sang. Il est très heureux dans sa belle cuisine, mais il aimerait tant voyager.
- Pourquoi a-t-il cette idée ? se questionne le saladier.
Où veut-il aller ?
N’est-il pas heureux ?
Souffre-t-il de la solitude ?
Personne ne le sait sauf lui ! Il veut découvrir dehors la belle nature dont il entend parler : sentir les odeurs, voir les couleurs, entendre vivre la nature, goûter et toucher l’inconnu.
COLINE et GABIN

Verre solitaire
Il aimerait respirer
Les odeurs naturelles

*
Je connais une cuillère, qui rêve de voyager pour découvrir le monde. Elle est très sociable. Elle discute souvent avec ses voisins, le couteau et la fourchette. Mais en ce moment, elle se sauve quand on la pose sur la table.
- Pourquoi fait-elle cela ? se questionne le verre.
A-t-elle peur de la fourchette qui pourrait la piquer ? ou du couteau qui pourrait la couper ?
Le dessert ne lui convient peut-être pas ?
A-t-elle un amoureux ?
Rien de tout cela : elle jalouse la cuillère à soupe qui est plus grosse mais aussi parce qu’elle reçoit de la chaleur en cette période hivernale. Elle a tout simplement envie de se mettre au vert.
CASSANDRE et LYLOU

Monde si précieux
A-t-il déjà voyagé ?
Personne ne le sait !

*
Je connais une casserole qui a tellement cuit d’oignons qu’elle est devenue jaune comme le soleil, la lune et les étoiles. Certes, elle est haute comme trois pommes, mais son odeur est tellement puissante qu’on peut la sentir jusqu’au Liban. Les étoiles la trouvent facilement et viennent se ressourcer auprès d’elle. C’est pour cela, que les étoiles sont d’un jaune si étincelant. Cependant, la casserole rêve de changer de couleur.

- Pourquoi ce rêve ? se questionne la cuillère.
Croit-elle qu’elle va grandir en changeant de couleur ?
Ne supporte-elle plus les étoiles ?
Son odeur l’incommode-t-elle ?
Rien de tout cela : devenir un arc-en-ciel est son rêve. Elle souhaite vivre au rythme des saisons en s’imprégnant des couleurs du moment.
MATTHIEU et LOUANNE

Les étoiles jaunes
traversent l’odeur enivrante
Du bel arc-en ciel !

*
Je connais un fouet qui fouette la crème comme personne. Il est capable de monter la crème en chantilly, de battre les blancs d’œuf en neige. C’est un magicien ! Il a le pouvoir de transformer tous les aliments.
- Pourquoi transforme-t-il tout ? se questionne la casserole.
A-t-il soif de pouvoir ?
A-t-il peur ?
Se venge –t-il ?
Rien de tout cela : transformer, c’est sa mission culinaire et il ne veut surtout pas qu’on le confonde avec son homonyme qui provoque des tortures.
LUCIE et NATHAN

Fouette le vent fort
Comme un moulin à vent
Dans le grand ciel bleu
*
Je connais une poêle qui est aussi rouge que le soleil, tellement la chaleur la transperce. Son manche est aussi doux que le pollen. Elle est capable de cuire toutes sortes d’aliments, de les faire rougir, les caraméliser, les brunir … Elle leur en fait voir de toutes les couleurs. Elle est capable de faire changer tout ce petit monde en saveurs délicieuses, avec plus ou moins de chaleur, de tendresse … mais elle peut être destructrice.

- Pourquoi est-elle destructrice ? se questionne le fouet.
De quoi a-t-elle peur ?
De quoi se venge –t- elle ?
Est-elle en colère ?
Rien de tout cela : cuire, c’est sa mission mais un élément la perturbe ! Le gaz peut se montrer violent avec elle. Elle rêve de fuir pour vivre sur une planète tellurique.
CHLOE et ANTONIN

Des couleurs tu vois
Joliment tu les côtoies
Au rythme des saisons
*
Je connais une petite tasse, qui est utilisée pour les expressos. Elle reçoit du bon café brésilien, colombien… Elle dégage les bonnes odeurs. Par moment, elle se renverse sur la table. Son café bien noir coule … partout.

- Pourquoi fait-elle cela ? se questionne la poêle.
 Est-elle difficile, a-t-elle des préférences dans les cafés ?
 Le café est-il trop chaud, trop froid ?
 Le café est-il trop fort ?

Rien de tout cela : elle jalouse la tasse à thé et la grosse tasse de chocolat qui ont plus de variations dans les couleurs qu’elle.
MARIE et BERENICE

Le soleil éclaire,
Une belle tasse brillante
Couleur café noir
*
Je connais une passoire plus trouée que le casque d’un soldat touché par les balles. Elle est capable de laisser passer la lumière qui la traverse. Les rayons qui en ressortent rejoignent les étoiles. Elle aimerait tant rejoindre elle aussi le système solaire.
- Pourquoi veut-elle rejoindre les étoiles ? se questionne la tasse.
A-t-elle envie de devenir une planète ?
Croit-elle qu’elle va reboucher ses trous, en traversant la voie lactée ?
Souhaite-t-elle s’amuser avec les étoiles qui passeront dans ses trous ?
Rien de tout cela : Vivre dans la voie lactée, au grand air, c’est son rêve le plus fou.
SACHA et EMMA

Trouée, percée tu es
En toi, tout coule si vite
C’est la liberté.

*
Je connais un bol qui fait souvent la fête avec le lait et les céréales. Tous les matins, il est en action. Les autres ustensiles, cependant, le trouvent triste.
- Pourquoi est-il si triste ? se questionne la passoire.
En a-t-il marre d’avoir que le lait et les céréales comme amis ?
N’est-il pas heureux ?
Souffre-t-il de la solitude ?
Rien de tout cela : Ne sortant que le matin et aussitôt remis au placard après cette courte fête, il rêve de sortir pour voir le jour, le beau soleil jaune qui illumine la Terre.
JULES et JULIE

Tu n’as pas le bol
On te le dit très souvent
Pars voir le soleil
*
Je connais une essoreuse aussi rapide qu’un moulin. Elle a souvent sa tête qui tourne. Cela la désoriente et elle se prend pour une planète, exerçant une rotation sur elle-même. Elle est capable de tourner si vite que ceux qui la croisent se retrouvent asséchés.
- Pourquoi tourne-t-elle si vite ? se questionne le bol.
A-t-elle besoin d’eau ?
Aime-t-elle avoir sa tête qui tourne ?
Veut-elle faire souffrir ceux qui la croisent ?
Rien de tout cela : elle rêve de devenir une planète pour exercer sa rotation et sa révolution autour du soleil.
QUENTIN et LUDIVINE

Elle tourne si vite
Qu’elle voit plein de couleurs
Illuminé son cœur
*
Je connais une fourchette verte qui se camoufle dans les arbres. Elle aime être seule au monde. Si on l’énerve, elle pique avec ses dents pointues.
- Pourquoi se montre-t-elle si violente ? se questionne son ami et voisin, le couteau.
De quoi a-t-elle peur ?
De quoi se venge –t- elle ?
Est-elle dépressive ?
Rien de tout cela : s’isoler est son rêve le plus cher. Elle a ses raisons : elle ne supporte plus de faire mal aux aliments qu’elle pique. C’est qu’elle a le cœur sur la main !
LUNA et SAMUEL

Tu piques sans pitié !
Le hérisson te jalouse
Mais tu as du cœur
*
Je connais une assiette blanche qui est très creuse. On l’appelle « assiette à soupe », elle est tellement creuse qu’elle pourrait tourner sur elle-même. Elle est capable de contenir une grande quantité d’eau, de soupe … mais elle déborde très souvent et détruit tout sur son passage.
- Pourquoi autant de violence ? se questionne la fourchette.
De quoi a-t-elle peur ?
De quoi se venge-t-elle ?
Est-elle en colère ?
Rien de tout cela : devenir plate est son rêve.
NICOLAS et JEANNE

Les feuilles s’envolent
Tu aimerais leur ressembler
Mais tu es creuse

*
Je connais un couteau qui chante en montrant ses dents. Il est capable de chanter très fort lorsqu’il saucissonne tout ce qu’il se trouve sur son passage. Tout le monde le fuit tellement il fait peur. Il est sans pitié. Bref, il en fait voir de toutes les couleurs à tous ceux qui le croisent.

- Pourquoi fait-il cela ? se questionne l’essoreuse.
Est-il un tueur, un psychopathe ?
Est-il en colère ?
Déteste-t-il certains aliments ?
Rien de tout cela : trancher en chantant, c’est son rêve le plus délirant. Il joue à être une star.
LISA, YANIS et CASSANDRA

Sans pitié, tu coupes
Les couleurs de l’arc en ciel
Tu es un artiste
*
L’orchestre se réveille …

Prenez un SALADIER dès le matin
Versez un VERRE de câlins
Ajoutez une CUILLERE de tendresse
Ajoutez une CASSEROLE de bisous
Avec le FOUET, mélangez le tout.

Dans une POÊLE huilée
Versez une TASSE d’amitié
Conservez la liberté à l’aide de la PASSOIRE
Eliminez les idées noires.
Ajoutez un BOL de solidarité
Cuisez le tout avec efficacité.
Prenez l’ESSOREUSE pour enlever les larmes
Tout ceci sans trop de vacarme !
Taillez avec le COUTEAU des tranches d’amour
Dessus, dessinez des cœurs à la FOURCHETTE
Disposez le tout sur une ASSIETTE.

Tous les ustensiles sont solidaires,
Coopèrent et se tolèrent !
Les odeurs, les saveurs se réveillent
Les couleurs s’émerveillent.
Maintenant c’est la fête !
Au rythme des saisons, c’est l’entente parfaite

Les élèves de CM1 – CM 2
de la classe de Mme VANET Natacha

*
2 octobre
Résidence auteur poésie Picardie septembre 17

Ecole primaire Coucy le Château, 2x cm1/2
Maisons bleues (Soc et Foc).
L’histoire du livre. Observation fine d’une page. Les deux textes. Création collective d’un texte façon maison bleue l’un sur le couteau, l’autre sur le coussin.
Lecture de Bashaïku-Kaki san dans une classe et de Badalona dans l’autre.
Atelier haïku pour la dernière séance.

*
24aout

Bonjour Patrick,

Avec ma collègue, nous retenons votre deuxième proposition pour MAISONS BLEUES:

- Projection sur le TBI  (+ enregistrement sous forme de powerpoint sur les tablettes de façon aussi à laisser nos élèves à accéder à la lecture en toute autonomie) : texte à découvrir de MAISONS BLEUES +  découvrir le fonctionnement de la double page (rapport texte/image).
- Lire et discuter autour du texte et de son rapport à l’image.
- Garder en mémoire ces discussions (notes prises (pourquoi pas enregistrement audio de leur impression / à voir) ; Tableau complété : texte : Qu’est-ce que ça dit, Qu’est-ce que ça me dit (fait),  Comment c’est fait ?).

D’autre part, ma décharge du mardi (puisque je suis directrice, je suis déchargée le mardi), va étudier une autre de vos œuvres avec les deux classes « SUR LE BORD DE LA MER ROUGE » en lien avec la GEOGRAPHIE.

A très bientôt
Natacha
21 aout
En amont de la visite
Vous aurez trois semaines soit 12 jours de classe pour commencer l’exploration de maisons bleues.
Dans un monde idéal il y aurait au moins un livre pour deux de manière à ce que chacun puisse tenir l’objet, entrer dedans et en interaction. Dans ce cas, laisser découvrir le livre aux enfants pendant la première semaine puis en discuter ensemble de manière à lister et organiser leurs réactions, commentaires, questions etc. à partir de ce recensement, on organise ensuite les pistes de lecture du livre.
Sinon, leur donner chaque matin une page texte à découvrir – celles qui vous parlent le plus par exemple- (image scannée et projetée de manière à découvrir le fonctionnement de la double page). Lire et discuter autour du texte et de son rapport à l’image. Rappel : les textes sont nés des images. Garder en mémoire ces discussions de manière à ce que je puisse en avoir connaissance d’une part un peu avant ma venue ce serait bien ; et d’autre part pour y revenir au fur et à mesure que l’étude avance.
Dans tous les cas il existe un tableau utile pour appréhender le texte : qu’est-ce que ça dit, qu’est-ce que ça me dit (fait), comment c’est fait
qu’est-ce que ça dit qu’est-ce que ça me dit (fait) comment c’est fait

Ensuite nous nous rencontrerons. On pourra commencer par jeter un œil à un autre livre, puis prendre un temps pour répondre aux questionnements que la lecture aura révélés. Dans un dernier temps on prendra le temps de commencer à écrire.
Le premier texte pourrait être un collectif façon ping pong de manière à s’appuyer sur les fondamentaux des maisons bleues et amorcer la compréhension de la rédaction de ces petits pavés.
Lors de la deuxième rencontre on pourrait alors partir sur de l’écrit plus individuel. On aura le temps de voir cela sur place le lundi ensemble.

Si tout ceci manque de clarté, n’hésitez pas à m’appeler au téléphone (laisser un message si je suis loin de lui comme souvent).
*
Courriel du 21 aout
Bonjour Patrick,

Je reviens vers vous (comme vous me l’aviez demandé dès que notre choix du titre serait établi) pour vous indiquer le choix de l’œuvre sur laquelle nous souhaitons travailler :
MAISONS BLEUES .

Sur le planning, vous êtes planifié sur l’école ROGER LERAY de COUCY-LE-CHATEAU le mardi 26/09.
- 1 classe prévue le mardi 26/09 matin (Mme VANET ou PICOT à définir)
– 1 classe prévue le mardi 26/09 ap-m (Mme PICOT ou VANET à définir)
Vous êtes en résidence d’écrivain au collège de COUCY entre le 25 et le 29 septembre.
Une deuxième journée devrait être planifiée (si cela est possible), ou même une demi-journée pour nos deux classes ; par exemple vendredi 29/09 ap-midi de 13h à 14h30 pour une classe et de 14h30 à 16h par l’autre classe ; à moins qu’un autre créneau soit disponible. (Pour info : vous êtes le vendredi 29/09 matin au collège en face de notre école)
• Pouvez-vous nous donner des pistes de travail à réaliser en amont de votre venue ?

• Pour rappel, ma collègue et moi-même allons travailler sur la thématique des couleurs (en littérature, arts, sciences …). Notre projet serait de travailler avec vous la création poétique en rattachant la symbolique des couleurs dans l’écriture poétique. Evidemment, ce projet d’écriture poétique s’étendra vers l’illustration des écrits réalisés, avec un travail en arts plastiques / visuels.
Dans l’attente de vos nouvelles.
Natacha
Ecole élémentaire Roger Leray
Mme VANET Natacha – Directrice
7 rue Altenkessel
02380 Coucy-le-Château-Auffrique
Tél. 03 23 52 49 05
ecole.coucy-le-chateau@ac-amiens.fr
natacha.vanet@ac-amiens.fr

Bonjour M Joquel

Mme AMOUR de la CC Picardie des Châteaux qui a géré notre inscription à la rencontre d’auteurs, nous a répondu (cf mail ci-dessous).
Nous sommes ravies, ma collègue et moi-même, de savoir que nos inscriptions avec notre premier choix d’auteur (vous !) ont été retenues.

Nous avons envoyé à Mme Amour ces propositions de dates :
o lundi 25/09 matin : Classe Mme VANET (CM1- CM2 – 26 élèves)
o lundi 25/09 ap-m : Classe Mme PICOT (CM1- CM2 – 26 élèves)
o Vendredi 29/09 matin : Classe Mme PICOT (CM1- CM2 – 26 élèves)
o Vendredi 29/09 ap-m : classe Mme VANET (CM1- CM2 – 26 élèves)

(remarque : pas de rencontre le mardi ni le mercredi car Mme VANET est déchargée donc est remplacée ; de plus le mardi ap-m est réservé aux TAP !)

o En novembre (date à définir), vous pourriez revenir 1 journée pour finir le projet que nous aurons commencé ensemble.
Par exemple :
- La matinée : classe de Mme PICOT
- L’après-midi : classe de Mme VANET

 Est-ce que cette organisation vous conviendrait pour travailler avec nos deux classes de CM ?

Cette année 2017/2018, ma collègue et moi-même allons travailler sur la thématique des couleurs (en littérature, arts, sciences …). Notre projet serait de travailler avec vous la création poétique. Et pourquoi pas en rattachant la symbolique des couleurs dans l’écriture poétique. Evidemment, ce projet d’écriture poétique s’étendra vers l’illustration des écrits réalisés, avec un travail en arts plastiques / visuels.
 Lors des ateliers d’écriture, la classe je pense sera divisée en groupes. Combien d’enfants par groupe préconisez-vous ?

Nous allons acheter ou emprunter à la bibliothèque quelques uns de vos titres.  Lesquels nous conseillez-vous ?  Quel titre souhaitez-vous qu’on travaille en amont avec nos élèves ? Sans avoir lu encore votre titre « VIVRE CHOCOLAT », avec ma collègue on a pensé à BLANC / NOIR / MARRON … bref peut-être nos côtés gourmandes rejaillissent. Idem « MAISONS BLEUES » laissent notre imagination vagabonder.

Bref beaucoup de questions. Certes ce n’est qu’en septembre, mais je suis quelqu’un qui aime anticiper et surtout travailler en amont (mes élèves ne doivent pas être des consommateurs (et moi non plus !) mais doivent être des acteurs du projet !).

Bien cordialement
Dans l’attente de vos nouvelles.
Nous avons hâte d’établir avec vous ce projet plus en détail, et ceci avant le jour J de votre rencontre avec nos élèves.

Natacha VANET

Ecole élémentaire Roger Leray
Mme VANET Natacha – Directrice
7 rue Altenkessel
02380 Coucy-le-Château-Auffrique
Tél. 03 23 52 49 05
ecole.coucy-le-chateau@ac-amiens.fr
natacha.vanet@ac-amiens.fr

—– Message transféré de lecture@picardiedeschateaux.fr —–
Date : Fri, 30 Jun 2017 18:21:05 +0200
De : « Cécile CEA. Amour » Répondre à : « Cécile CEA. Amour »
Objet : Re: Semaine des auteurs : Réponse ?
À : ce.0020567f@ac-amiens.fr, Fetedulivre Martine

Bonjour,

oui, vos demandes ont bien été enregistrées et validées, Martine de l?association des Amis de la fête du livre vous contactera la semaine prochaine à ce propos et pourra éventuellement répondre à vos questions

mme Desgardin recevra Magali Bardos, (entre le 18 et le 23 septembre)

mme Vanet et Mme Picot : Patrick Joquel (attention résidence d’écrivain
: Celui-ci viendra chez vous 2 jours entiers entre le 25 et le 29 septembre : mardi 26 et vendredi 29 par exemple. Voyez avec lui si il est préférable de faire une journée entière par classe ou deux 1/2 journée à quelques jours d’intervalle (qui donnent le temps de retravailler en classe ce qui a été fait, ou de préparer la suite) Si vous êtes d’accord, Patrick reviendrait 1 journée en novembre (pour finir le projet que vous aurez commencé ensemble?) N’hésitez pas à le contacter dès maintenant pour imaginer ce que vous ferez ensemble.

Nous reverrons les jours exacts à la pré-rentrée, quand nous en saurons davantage sur la réforme de la réforme des rythmes scolaires)

Si vous ne souhaitez pas rencontrer davantage Patrick Joquel comme je vous le propose, surtout, merci de me le faire savoir, que je puisse donner son temps à d’autres classes.

Cordialement,
Cécile Amour
Chargée de mission livre et lecture
fête du livre de Merlieux – Résidence d’écrivain Communauté de communes Picardie des Châteaux
03 23 80 18 13

Le 29/06/2017 à 18:59, Ecole Roger Leray de Coucy-Le-Château a écrit :
> Bonjour
>
> Nous sommes trois classes à s’être inscrites à la semaine des auteurs.
>
> Pouvez-vous nous dire avant les vacances si nos inscriptions ont été
> retenues, et quels auteurs sont programmés parmi les choix émis ?
>
> Cela nous permettra :
> – d’anticiper, de réfléchir pendant les vacances ;
> – d’acheter des livres de l’auteur ;
> – travailler en amont avec nos élèves dès la rentrée de septembre.
>
> Merci pour votre réponse
>
> Ecole élémentaire Roger Leray
> Mme VANET Natacha – Directrice
> 7 rue Altenkessel
> 02380 Coucy-le-Château-Auffrique
> Tél. 03 23 52 49 05
> ecole.coucy-le-chateau@ac-amiens.fr
>
>
>
>

—– Fin du message transféré —–