PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

Flers octobre 21

35e printemps poétique de Durcet dans l’Orne, en automne

du 15 au 18 octobre 21

Rencontres avec quatre classes de l’école Sévigné, avec les trois premières classes nous avons expérimenté des pistes d’écriture pour leur projet Land Art. J’ai hâte de voir leurs créations et de lire leurs textes au cours de l’année.

ce1ce2
> Objet : rencontre du 15 octobre
>
> Bonjour,
Vous intervenez dans notre classe dans le cadre du printemps des poètes le vendredi 15 octobre de 10h30 à 12h.
Avec la classe (Ce1-ce2) nous avons travaillé sur la poésie Mois d’automne et nous travaillerons après les vacances de la Toussaint sur le landart.
Afin de préparer au mieux votre venue j’aimerais savoir si vous souhaitez que la rencontre soit faite dans la classe ou dans un autre lieu dans ou hors de l’école ?
Y a t’il des thèmes que vous souhaitez travailler en particulier ?
Merci.
Bonne journée

Anais
Classe ce1-ce2 école Sevigne Paul Bert Flers

- Pourquoi avoir choisi d’écrire des poésies ?
Je n’ai pas vraiment choisi, c’est venu tout seul. Ensuite j’ai continué à en écrire et à lire les poètes. Lisez les poètes ! Vous en trouvez à la médiathèque par exemple.

- Pourquoi aimez vous tant la nature ?
Les humains, nous sommes liés à la planète, à la nature. La nature me donne vie. Quitter la ville pour se retrouver dehors me permet de vivre un peu plus haut. Un peu plus silencieux. La nature me rappelle que je ne suis qu’un petit homme. Elle me ramène à l’essentiel.

- Pourquoi les haïkus sont illustrés avec des photos ?
Le haïku c’est comme une photo. Un poème court, instantané. Quand on appuie sur le déclencheur pour la photo c’est aussi instantané ; haïku et photo sont des instants saisis au vol.

- Est ce que c’est vous qui choisissez l’endroit exact des photos ?
Si c’est moi qui prend la photo, oui je choisis. Si je travaille avec les photos de Flora ou de Laurent c’est eux qui choisissent.

- Pourquoi avoir choisi d’être instituteur avant d’être poète ?
Ça paie mieux d’être instituteur que poète et le poète comme sa famille ont besoin de manger. J’ai commencé à enseigner à 18 ans, j’ai eu de la chance.

- Pourquoi aimez vous jouer avec les mots ?
J’aime bien jouer. Les mots sont inépuisables et bons compagnons.

- Est ce que vous faites de la peinture pour illustrer vos poèmes ?
Hé non.

- Est ce que vous allez continuer d’écrire des poèmes ?
Je pense que oui, aussi longtemps que ça m’amuse.

- Est ce que vous allez dans plusieurs écoles pour rencontrer des enfants ?
À Flers, juste votre école mais je vais souvent dans des écoles, oui.

- Est ce que vous mangez des choses cueillies dans la nature ?
Ça m’arrive oui.

Anaïs et les élèves de CE1-CE2 Sevigné Paul Bert Flers
*

sont également dans le projet un cp et un cm

**

dans le cp/ce1 nous avons travaillé à la demande de l’enseignante sur le haÏku.

*