PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

Marseille projet Ampere

21 octobre
Bonjour Emmanuelle,
Donc je résume, nous avons deux fois deux heures avec le même groupe, combien d’élèves ? Quel âge ? Quels pays ?

Est-ce qu’on peut imprimer sur place ? photocopier sur place ? projeter via vidéo projecteur/ordinateur
ou bien faut il prévoir à l’avance ?

parmi les ateliers possibles

On pourrait partir sur des souvenirs, façon Perec…
•Je me souviens…
•j’aime/je n’aime pas
•j’ai envie/je n’ai pas envie
•j’espère

d’autres ateliers possibles
•sur des poèmes pré existant, dossier sur usb ou imprimé
•à partir de photos, usb ou imprimé à l’avance
• haikus échos

sur place les élèves auront juste besoin de papier/crayon pour écrire
de leur envie de jouer avec les mots, bonne humeur et curiosité.

Avant ma venue vous pouvez leur faire visiter le site, page d’accueil évolutive quasi chaque jour et les autres qui parlent des livres.
Nous nous voyons le 13 vers 17h du coté de notre dame du mont normalement pour débroussailler un peu plus ce premier mercredi.

à bientôt Patrick

*
17 octobre 2 018
Bonsoir, je fais suite aux messages de Laure et de Séverine (je suis la troisième collègue investie sur le projet) quant au projet d’écriture-gravure avec Vincent Tavernier.

L’idée serait de faire rédiger, sous forme de contes, de poèmes ou de textes libres, des textes prenant en compte la diversité des histoires de nos élèves, de leurs origines, liées à leurs souvenirs…

Pour le moment, nous avons amorcé un travail sur l’écriture de soi à travers des jeux d’écriture (type portrait chinois…). Par ailleurs, nous travaillons fréquemment sur leur pays d’origine : repérages géographiques…

Est-ce que vous souhaitez que l’on travaille sur du lexique en particulier ? Sur des formes littéraires ? Sachant qu’on ne voit les élèves qu’à raison de 2h par semaine.

Nous nous voyons le 14 : comment envisagez-vous la séance ? Aurez-vous des supports ? Aurez-vous besoin de certaines choses que nous pourrions vous fournir ? Peut-être ce sera l’occasion de faire réfléchir les élèves sur leurs envies. Sachez que ce sont des élèves volontaires qui viennent dans ce dispositif certes pour progresser mais aussi pour se retrouver, c’est important qu’ils prennent du plaisir dans ce projet. Ils ont des niveaux assez hétérogènes, certains avec une maîtrise avancée du Français, d’autres avec plus de difficultés dans l’expression française mais ils y arrivent quand même et ils progressent. La compréhension orale est bonne, excepté, pour le moment, pour un élève.

Pour l’organisation, sachant que vous venez de loin, nous avions envisagé de faire les séances le mercredi à raison de 2h le matin et 2h l’après-midi.

Qu’en dites-vous ?

Merci pour votre réponse et n’hésitez pas à revenir vers nous pour tout renseignement, question ou autre…

Bien cordialement

Emmanuelle Fournès

*
12 mars 2 018
Bonjour,
Je reviens vers vous suite à notre conversation téléphonique.

Le but serait de pratiquer le français avec des élèves allophones dans le cadre d’un projet concret, valorisant et qui decomplexe l’écrit.

Il sera mené par 2 profs de lettres histoire et une prof d’arts appliqués.

Nous avons le temps le voir les modalités (temps des séances? Gravure ou écriture d’abord? Quel écrit ? )… par contre ce qui est urgent c’est le devis afin qu’on puisse demander des sous à la région! !

Celui si doit être autour de 1500 euros et les séances ne peuvent pas être facturées plus de 50 euros de l’heure. (Après il y a tjs moyen de bidouiller ! !! Mais sur le papier c’est comme ça!)

Je vous souhaite une bonne fin de journée.

Severine