PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

Lire et faire Lire

une des tables de présentation des livres. Les autres en cours de page

LIRE DES POEMES
Rodez, Lire et faire lire ; novembre 18.
une heure et quelques, 20 à 30 personnes. 1h17 environ

1. Présentation
qui je suis, mes livres. Découvrir un livre choix d’un courageux. Quelques mots sur ce livre. 10’

2. Découverte des éditeurs de poésie contemporaine. 20’ de plongée sans masque ni tuba dans ce monde. Une soixantaine de livres est proposée à la découverte avec différents éditeurs, auteurs.
Proposition est faite de photographier les couvertures qui plaisent, un poème au moins. Se constituer une rapide anthologie à partager via mailing ensuite. couverture et poème.
3. Ecoute de quelques poèmes, un mot sur le poète et sur l’éditeur.15’
4. Comment lire des poèmes dans le cadre Lire et faire Lire
• Commencer chaque rencontre par un poème. Le lire deux fois. Demander si « Est-ce que quelqu’un veut dire quelque chose sur ce poème ? ». Si l’enfant dit « C’est joli », rebondir aussitôt : « Qu’est-ce que tu trouves joli dans ce poème ? ». Bref lancer le débat, avec des qu’est-ce que, pas des pourquoi. Faire du langage. Argumenter. Préciser. On peut avoir avec soi quelques copies du poème et les donner à tous, à ceux qui le souhaitent…
• Finir la rencontre par une re lecture du poème.
• On peut également demander à un enfant de relire le poème sans que ça devienne une corvée type scolaire. On peut jouer avec l’enfant, chacun dit un vers, une strophe etc. Découper le poème.
• Dans une rencontre plus spécifiquement poésie on peut
- Lire tout un livre, et montrer les illustrations. Comme on sait le faire avec un album.
- Ensuite demander qui veut ré entendre un poème et lequel ? On va relire ainsi plusieurs poèmes sans se soucier de l’ordre des pages du livre. Un livre de poèmes peut se lire dans tous les sens.
- Ce poème dans ce cas peut se préparer en lecture à plusieurs voix. Voix à définir en fonction du texte.
- On peut se lancer dans la mise en voix d’un poème. Tous ensemble, dire le poème. Varier les tons, découper le poème, installer des répétitions. Nommer ensuite un chef d’orchestre qui donne le tempo, le départ.
- Mise en voix du poème par deux / par trois. Chaque groupe prépare son show et le propose ensuite. ça peut se préparer sur plusieurs rencontres bien sûr.
- On peut ajouter une percussion, bâton de pluie, cymbale, triangle etc.
- Bref, inventer !

En conclusion, oser le poème lors des rencontres lire et faire lire, ce serait oser offrir autre chose, une ouverture, une respiration, un jeu… Oser, et suivre : le poème est assez malin pour nous devancer.
Patrick Joquel

le stand Maison du livre :