PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

un poème par jour

semaine 40 mer cycle2

Je suis dans l’enclos du silence
avec l’envie d’enfouir mes yeux
loin
sous la paupière des vagues.

Alain Boudet
À vif
Jacques André éditeur

Un filet
De soleil
Tombe
Dans la mer
Pour pêcher
Des losanges
De lumière
Patrick Devaux
Arche d’ouvèze 26

Lionne joueuse
la mer
d’un coup de patte
griffe la falaise

Mais la terre a trop à faire
pour entrer dans la ronde

Et la mer se retire
avec un grand soupir tout gris

Et le remords d’être incomprise

Jacques FERLAY
obscure éblouissante
le temps parallèle

La mer

La mer brille
Comme une coquille
On a envie de la pêcher.

La mer est verte,
La mer est grise ,
Elle est d’azur,
Elle est d’argent et de dentelle.
Paul FORT
Ballades
Flammarion
*

semaine 39

Ma girafe et moi
Moi, ça m’est bien égal,
Ce qu’ils font.
J’ai un cheval dans ma poche
Et d’ailleurs c’est une girafe.
Alors, quand c’est à moi
Qu’on veut s’en prendre, hop là !
On est loin,
Ma girafe et moi.
Et eux
N’y comprennent rien.
Guillevic (1907 – 1997)
« Autres » - 1980

Il pleut à petits pas
il pleut
à petits pas.
A petits pas menus.
à petis pas pointus.
Il pleut des arcs-en-ciel.
Il pleut des tourterelles.

Tu te sens devenir
mouche, oiseau, étincelle…
Sur le dos des nuages

Jacqueline Held
mes premières comptines
couleur livres
*
Navets
Des conifères
y’en avait
y’en avait guère

des hibiscus
y’en avait
y’en avait plus

des cèdres bleus
y’en avait
y’en avait peu

des catalpas
y’en avait
y’en avait pas

et des sapins
y’en avait
y’en avait point

mais des navets
y’en avait
y’en avait plein

Jean-Claude Touzeil

*
Dans le bus
En passant
Anubis
Crut bien voir
Un ibis
Qui croquait
un biscuit
En haut d’un
hibiscus

C’est pas sûr
Jean-Claude Touzeil
un tour de plus, Donner à voir

semaine 38
Automne

La feuille
qui tombe
effleure
ma joue

La feuille
qui joue
effleure
ma tombe

Jacqueline Astegiano
Une chouette dans les pommes
L’Idée Bleue

*

*
un arbre dans le matin
et trois nuages pour la beauté
l’herbe tremble presque rien
je vais peindre sur du papier de soie
le vent quelle couleur ?
et la pluie si elle vient ?
la terre tourne lentement
on voit juste bouger les feuilles
les secondes vont au rythme du cœur
je suis au monde
j’ai le temps

Marc Baron, éditions Pluie d’étoiles.
*
*
Tu perds ta peau
plaques pales ou brunes
qui desquament
épaisses
Je te touche
tu restes immobile
mais je sens les vibrations
parcourir ton grand corps
Un endroit plus clair
où je pose ma joue
ta peau nue
vieux platane

Nicole Laurent-Catrice
Friches 95
*
Pour faire une table

Pour faire une table
il faut du bois,
pour faire du bois
il faut un arbre,
pour faire un arbre
il faut une graine,
pour faire une graine
il faut un fruit,
pour faire un fruit
il faut une fleur :
pour faire une table
il faut une fleur
Gianni Rodari
La tête du clou
Lo Païs d’enfance

semaine 37, quatre haïkus pour quatre jours de classe

aux feux de bois
splendeur du givre
rues de Kyoto

Buson
*

demain est un autre jour
comme d’habitude
j’y vais à bicyclette

Christophe Jubien
*

A la sortie de l’exposition
sur les volcans
un extincteur !

Jean Féron
Éditions des lisières
*
Le vent souffle froid
Sous mon écharpe et ma veste
Il me lèche encore

Yoarashi
Les saisons de l’âme
éditions fatrasies