PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

inédits de mars

Mars
4
au bout du noyer
le merle
et son chant
noir dans la pénombre
et bec d’aurore
beauté à plumes

je ne sais pas s’il voit mon sourire
mais il reste sur son perchoir
et continue la mélodie

une paix entre deux mondes
pour ce matin peut-être

7
soleil frais
à travers les aiguilles
l’aurore diffuse le pollen des pins maritimes
je respire à pleins poumons
avant de parfumer le jour au sencha fukuyu

à travers leurs aiguilles
la fraîche aurore diffuse
un parfum de pins maritimes
et moi
j’infuse un sencha fukuya

8
les merles picorent la nuit
premier coup de bec à 5.44 am
aurore annoncée à 6.55
un peu plus d’une heure de musique
et de chaleur thé

23
pas à pas
le cloitre
et mot à mot
le texte
un jour après l’autre
avancent ermite et poème
masque au visage
et l’éternité leur pend au nez
comment partager la distanciation sociale
vivre sans contact
?
24
je marche en bord de Seine autant qu’en moi mème
un saule pleureur ronronne
et le gris ciel s’emmêle à ses étamines

sourcils hérissés
je tâtonne
avec des gestes barrières le lettres du mot liberté
j’en cherche l’équilibre
entre soi et moi
entre l’autre et moi
je me tortille comme un saule
et parfois je sens l’’émotion perler ma voix solitaire

écran total
protection pixel indice max
communication auditive
déjà coché visuelle cochée
mais sans main
sans nez
bancal contact
relation masqué
sans contact
comme un paiement

de qui de qui à quel prix tva incluse

26

le temps
ses strates
ses traces
des maisons de 600 ans
une cathédrale gothique
les rues post bombardement
tout se succède au gré du hasard batissur
marcher ici
dans un présent multi époque
multi saveur
restaurent libanais éthiopien
asian take away
burger
brasserie plats locaux bio véggie vegan
passants multi ethnique comme on dit aujourd’hui
les mots du jour

je préfère dire humain les passants
simplement humains
multiples aventures uniques