PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

narreyroux

Le chemin de terre garde en mémoire ubac l’orage d’avant-hier
Les boues impriment nos semelles
Léger bruit mollasson

Le ciel indifférent ne s’attache à rien
Sauf
Au miroir des flaques

Ton passage
Ici
Marque le silence
Et
Le lent dessèchement
Le gardera
Suspendu
Jusqu’au prochain orage

*

Les hautes épilobes ont entamé le compte à rebours de l’automne
Quand la plus haute fleur aura fructifié
L’envol de son grain si léger sonnera le glas de l’été

Pour aujourd’hui
Mes yeux reposent leur regard à leurs rosés
Mes yeux
Palpitants papillons
Y butinent un nectar paisible et doux

Oui c’est ainsi
Avec la pleine lune des premières épilobes
L’été entre à petits pas dans la douceur
Les criquets le répètent aux gentianes
Fruits en couronne

Les graines préparent leur voyage
Et
Celui qui croit en l’immobilité des végétaux
N’a jamais entendu le rire des mélèzes
Lancés en file indienne
A l’assaut des pentes

*

Patrick Joquel
Vallon du Narreyroux
Hautes Alpes 08