PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

Noël

NOËL
© Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

Volent au vent nos maisons
volent au vent les prisons
le vent vole et sans raison
vole le vent mes maisons
Voleur de vent ! Hé voisins !
Chassons ce vent de septembre
où s’envolent nos vacances !
Chassons le jusqu’en décembre
que Noël soit en avance !

1
Dans le ciel de novembre
parfois glisse un traîneau
déjà plein de cadeaux
Si tu veux qu’en décembre
il s’arrête chez toi
sois plus gentil qu’un roi

2
S’il te plaît gentil Père Noël
emporte-moi dans ton traîneau
emporte-moi en haut du ciel
j’aimerais entendre
un éclair de comète
et caresser
le nid
où sans bruit
rêvent nos cadeaux

3
Es-tu heureux ?

Moi oui
je suis un sapin bienheureux

Dans tes yeux
brille ma beauté
Je l’entends dans ta voix
Je sais
que tu ne m’oublieras jamais
4
Surgis de la terre et cuits au feu
tous les petits santons de nos crèches
vêtus de blanc de gris ou de bleu
cheminent sur les écorces sèches
en murmurant  » C’est Noël ! »

5
Non
je ne mettrai pas de clous à mon cou
ni de cravate atomique

Je ne porterai pas non plus
ma langue en papier journal
ni mon Walkman à bande FM

J’irai
sans téléphone et sans fil
fêter Noël chez les orques
Je croquerai le Nouvel An
tout cru sur la banquise

6
Noël en mer

- J’ai suspendu des lampions à mes tentacules
- J’ai accroché une guirlande à mes mâchoires
- J’ai allumé mille et deux bougies sur ma carapace
- J’ai des cadeaux pour tous dans la poche de mon bec

7
pile ou face
le temps passe
et le vent
de décembre
attend le nouvel an
pour souffler
sur la cendre
et lever
le camp
vers d’autres horizons

pile ou face
le temps passe

8
A Noël les flocons
chanteront leur chanson
pour l’ânon de la crèche
et tous les bons santons
te la répèteront à l’infini

9
Pour Noël je te donne
un sourire un poème
et pour l’an neuf qui sonne
je te dis que je t’aime

10
les jours sont courts
le froid veille
les chaussons patientent
tout est suspendu

le temps aussi

on reste à la fenêtre
on attend l’éclosion du mimosa

11
Un sapin de Noël
Rêvait de caramel.
Il alla en Ecosse
Hélas pas un seul gosse
Aucun vous m’entendez
Ne lui offrit
Any lovely toffee
Aucun vous m’entendez

12
Un sapin de Haute Tinée
Rêvait d’un Noël tropical
Il découpa dans un journal
Une offre d’emploi en Guinée
Il fit aussitôt son bagage
Hélas son vol fut détourné
Il atterrit à Anchorage
Dommage

13
un bûcheron repenti
défilait seul dans Paris
sur sa hache était écrit
« halte au sapinocide »
hélas le vieux Noël
est un animal cupide
des sapins il fait son miel

14
Un fort vent de décembre
Ébouriffait le ciel
et la barbe du vieux Noël
La nuit ne tenait plus debout
A bord du grand traîneau
Tout était sans dessus dessous
Dans ma petite chambre
Il neigeait des cadeaux

15
Un lutin de noël
Aimait le caramel
Il en croqua tellement
Qu’il perdit toutes ses dents
Le soir du réveillon
Il garda la maison

16
l’été les lucioles
l’hiver les flocons
magie en toute saison
noël petit drôle
échappe à toute raison
noël si tu le veux bien
c’est au quotidien
que tu reçois ses cadeaux
ouvre donc les yeux mon beau

17
La pleine lune
Illuminait la plaine
Et dans les dunes
Un air de fortune
Claquait sa toile au vent
Noël rêvait son étoile
Petite laine et mitaines
Un songe de migrants
Ou de fillette
Aux allumettes

In quelques mots migrateurs, éditions Corps Puce
*

18

J’entends les grelots
d’un traîneau rouge et rapide
Où est mon étoile ?
©
19
mille et un cadeaux
c’est un peu beaucoup
peut-être on s’arrêtera
à sept cent quarante-trois
qu’en penses-tu
petit merlu
?

©Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com