PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

bonjour

Bonjour, dans l’ordre sur cette page : le haïku/photo du jour puis dernières parutions,et en quasi quotidien photos et leurs haïkus ou tankas,
prochain voyage livre : 23 et 24 juillet à la Garde Freinet.
**
la photo/haïku du jour, les précédentes, juste après les dernières parutions.
*
juin 2022
28

ce jour de voyage
démarre d’un bon quignon
la vie de plateau

(c)Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

les dernières parutions :


Regards félins, photos Flora Divina-Touzeil et haïkus ou tankas de Patrick Joquel (haïcats ou tankats plutôt) : Flora vit en Normandie. La Callas du Baux, appelée ainsi car elle miaule comme une soprano, l’accompagne souvent au jardin et dans ses promenades.
Quant à Patrick, il arpente son terrain de jeu entre le Mercantour et la Côte d’Azur, en passant de temps en temps par le jardin de Flora et de La Callas.
Tous les trois s’interrogent  sur le regard que chacun porte sur le monde. Parution octobre 2021
*

3e tirage en onze mois. ce qui nous amène à 600 exemplaires pour ce semainier perpétuel. Toutes les photos sont prises dans le Parc Naturel Régional des préalpes de Grasse. Une page par semaine comme une fenêtre sur la beauté, le silence et la méditation. Parution novembre 2020.

*
les photos haïkus du mois et des deux précédents :
juin 22
27

pour l’été choisir
un régime de bananes
objectif sveltesse

(c)Patrick Joquel
25

traverser la rue
pour dénicher du boulot
mission impossible

(c)Patrick Joquel
24

vent inexistant
mais humidité dans l’air
Je tire ou je pointe
?

(c)photo Flora/haïku Patrick
23

la vie si légère
m’échappe totalement
j’en connais si peu

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com22

miroir matinal
séance de maquillage
et brosse à beauté

(c)Patrick Joquel

19

ce matin j’ai vu
le héron des Batignolles
pêcher un poisson

*18

entre deux averses
les cailloux comptent leurs gouttes
l’odeur de la pluie

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
17

Hey ! Tour de contrôle
nous arrivons à bon port
où donc est la presse
?

(c)photo Flora/haïku Patrick
15

dix mille pensées
dans un bassin capital
juste le silence

14

en ce jour de juin
la question existentielle
du choix pour la sieste

(c)photo Flora/haïku Patrick
12

présence absolue
à l’écoute du silence
fragile beauté

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

"http://www.patrick-joquel.com/wp-content/uploads/2011/05/berger-galactique.jpg">
berger galactique
je caresse chaque étoile
sans rien oublier

(c)Patrick Joquel

02

silence infini
le bois témoin du passé
effrite les jours

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
1

les couleurs du rire
pépitent les voix des gosses
les anciens savourent

(c)Jorge Vargas (photo) et Patrick Joquel (haïku)

mai 22

31

ohé de la presse
ici aujourd’hui j’y suis
allez au boulot

26

créer des virages
oublier la ligne droite
entrer au sauvage
explorer ses hauts côtés
programme d’un décalé
(c)photo Flora/haïku Patrick

25

juste avant la pluie
je contemple ces gris ciel
dix mille nuances

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel

www.carnetphotographique.com
24

Aurore silence
Et le marcheur ébloui
Suspend son chemin

22


cailloux et nuages
ensilencent tout l’espace
le vent m’ébouriffe

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

21

la futilité
de l’instant je la savoure
à grande vitesse
20

me laver du monde
et de toutes ses poussières
rien de plus urgent

(c)photo Flora/haïku Patrick

19

les prunelliers jouent
au jeu de la voie lactée
abeilles filantes

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
18

dis pourquoi la mer
te fascine-t-elle autant
?
sa respiration
?

photo Jorge Vargas/haïku Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

17

le pays respire
sous le pas du randonneur
regard grand large

(c)Patrick Joquel

11

non la gourmandise
n’est pas un vilain défaut
c’est un art de vivre

10

je suis hors d’atteinte
le grillage me protège
du grand danger blanc
(c)photo Flora/haïku Patrick

09

oublier la nuit
quitter l’ubac pour l’adret
droit vers la lumière

(c)Patrick Joquel

08

Le vieil arrosoir
se souvient d’anciens printemps
je me désaltère

(c)photo Flora/haïku Patrick

007

plus de cris d’enfants
solitaire et silencieuse
la vie se souvient

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

06

Solitaire en crête
je regarde les nuages
s approcher de moi
j aimerais marcher sur eux
ou bien nager leur écume
(c)Patrick Joquel

05

les myosotis bossent
je me souviens des amis
assis à la table

(c)photo Flora/haïku Patrick

04

le moindre interstice
accueille l exubérance
de multiples vies
(c)Patrick Joquel

03

le temps d’un repas
les trois mousquetaires
fleurissent leur sieste

(c)Flora/Patrick

avril 22

28

Au printemps Cow Boy
ma robe fleurit guépard
alors tiens toi bien

(c)photo Flora/haïku Patrick

27

Loin de tout blabla
J écoute le vent parler
D un futur humain

(c)Patrick Joquel

26

Solitaire en crête
je regarde les nuages
s approcher de moi
j aimerais marcher sur eux
ou bien nager leur écume

25

la vie la lumière
et le souffle de la mer
quelques mots s’envolent

24

le vent vient du sud
porteur de grains du désert
le monde est petit

(c)Patrick Joquel

22

hasard ou humour
le voyageur s’interroge
à chaque seconde

(c)Patrick Joquel

21
respirer l’aurore
de cet instant suspendu
la vie simplement

(c)Patrick Joquel

20

d’un degré à l’autre
la température monte
et bien moi aussi

19

Dans cet univers
Le soleil joue au soleil
À quoi jouent les hommes?

(c)Patrick Joquel

18

parfait équilibre
être là sans y rester
plus qu’un seul instant

(c)Patrick Joquel

17

entre nos regards
un grand bol de blanc bonheur
réveil ébloui

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
16

aube parisienne
un même escalier pour tous
chacun dans son monde

(c)Patrick Joquel

11

la tempête arrive
et tu vois fuir la lumière
loin de ton foyer

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
*
10

Malgré la radio
Je garde confiance en l aube
Et dans sa lumière

(c)Patrick Joquel

09

au travail grutiers
levez le soleil des eaux
chantier de l’aurore

(c)Patrick Joquel

08

et pourtant tout tremble
tout le temps et pour toujours
vibrations vivantes

(c)photo Flora/haïku Patrick

007

tu suis le soleil
à ses empreintes fugaces
neige de printemps

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

6

réussira-t-il
le joueur de bilboquet
à croquer l’aurore
?
certains matins le miracle
est aussi joueur que l’homme

(c)Patrick Joquel

Mars 2022
Mars
31

la vie si paisible
contraste avec les écrans
d’actualité

(c)photo Flora/haïku Patrick

30

un silence agrume
offre à nos vies la saveur
d’un monde mouvant

(c)Patrick Joquel

29

Petite planète
Le vent du Sahara t’offre
Un soleil sablé

(c)Patrick Joquel

28

même jour même heure
face aux ruines de leur ville
d’autres jouent aussi

(c)Patrick Joquel

27

bien indifférent
aux chiffres de nos cadrans
le soleil présent

(c)Patrick Joquel

24

juste avant la foule
la gare joue au désert
aucun grain de sable

(c)Patrick Joquel

23

ce soir si fragile
le monde tient à un fil
les humains aussi

(c)Patrick Joquel

22

ce soir si fragile
le monde tient à un fil
les humains aussi

(c)Patrick Joquel

16

qu’est-ce qu’un pays ?
Là sur la borne frontière
je cherche le sens
quel versant pour un futur
avec le mot liberté ?

(c)Patrick Joquel
15

Un dernier check up
Décollage une minute
J’ouvre en grand les bras
©Patrick Joquel

14

Aurore pressée
l’essence d’un parfum d’or
ouvre les paupières
©Patrick Joquel

13

leurs glands castagnettent
les chênes valsent d’hiver
maladie d’amour

11

la lumière enfin
éclabousse la folie
des herbes de mars

(c)photo Flora/haïku Patrick

09

douceur de la neige
et lentement le marcheur
fond dans le silence

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
08

produban à l’oeuvre
méditation garantie
modèle bois luxe

(c)Patrick Joquel

007

dimanche à l’étang
jouons à la Trinité
je serai l’Esprit

(c)photo Flora/haïku Patrick
05

cap sous les flocons
chaque jour je m’émerveille
d’être vivant

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
04


dompteur de soleil
un sculpteur d’ombre épanouit
son art éphémère

(c)photo Flora/haïku Patrick

03

le chêne viennois
suit la musique des sphères
paisible je passe

01

métier mal connu
et cependant si précieux
peintre de crocus

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l’auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L111-1 et L112-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdit sans autorisation du titulaire des droits.