PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

bonjour

Bonjour, dans l’ordre sur cette page : le haïku/photo du jour puis dernières parutions,et en quasi quotidien photos et leurs haïkus ou tankas,
prochain voyage livre :

 INSPE de Nice (06) : formation 2 de deux groupes d’étudiants à la poésie
mercredi 7 décembre
- retour sur les premières semaines de classes
- ateliers d’écriture

Cannes jeunesse ; on prépare le Printemps des Poètes 23, dès le mois de décembre.
 1er réunion Pdp : thématique avec Patrick Joquel le 8 décembre Formation des animateurs à 14h EEL Picaud

22/03/2023 : journée PRINTEMPS DES POETES
la photo/haïku du jour, les précédentes, juste après les dernières parutions.
***
décembre 2022

007

patience l’attente
sera bientôt floconnée
et les skis joyeux

(c)Patrick Joquel

06

au jeu des surprises
on gagne ou on perd la vie
tout est si mouvant

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

les dernières parutions :


Je n’avais jamais imaginé qu’un jour je travaillerai comme traducteur pour une bande dessinée.
Passer de l’Ukrainien au français via les traducteurs automatiques, et l’anglais pour communiquer avec les créateurs, est un jeu complexe et amusant à la fois.

Maxim Onashchuk et Production studio-Minimus ouvrent une nouvelle page dans l’histoire de la bande dessinée ukrainienne. Pour la première fois une bande dessinée ukrainienne est sur les étagères en Europe.

et dans une anthologie

*
novembre 2022

29

le temps pierre à pierre
démantèle une présence
vivre est si fugace

(c)Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

28

silence et lumières
pour une écoute en forêt
confort cinq brindilles

27

debout sous la nuit
la même interrogation
des yeux jusqu’aux feuilles

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
26

stop cent six secondes
la moyenne horaire en berne
quatre pneus trépignent

25

la vie ingénieuse
invente inlassablement
ses têtus futurs

(c)photo Flora/haïku Patrick

24

soudain la lumière
vient réchauffer les poumons
l’instant s’y repose

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

23

restent deux minutes
pour goûter le paysage
et respirer libre

21

J’ai tendu un fil
pour relier l’Ouest à l’Est
et depuis je rêve

(c)photo Flora/haïku Patrick
20

absence ou présence
viens je t’invite à la danse
des mille silences

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

19

lundi raplapla
cherche un second souffle
pour flammer le jour

18

déjeuner à table
tu crois que c’est vraiment mieux
que le nez à terre
?

(c)photo Flora/haïku Patrick

17

soudain le sourire
le partage d’un regard
et le musement

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

16

les voix du passé
grésillent de souvenirs
nostalgie tendresse

15

sous le ciel la Terre
sous les graviers la forêt
à pieds joints les flaques

(c)photo Flora/haïku Patrick

14

les pins du matin
infusent dans la lumière
je respire libre

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

11

voyageur nocturne
ton nom glisse la lumière
d’un désir d’ailleurs

(c)Patrick Joquel

10

partir en voyage
sans se heurter aux frontières
un rêve absolu

(c)photo Flora/haïku Patrick
09

bruissements des vents
craquements sous les semelles
langues forestières

08

nos regards se croisent
l’instant d’immobilité
la crainte et la joie

(c)photo Flora/haïku Patrick
007

s’asseoir contempler
se laisser ensilencer
flamber au soleil

06

combien de planètes
autour de ce soleil là
et pour quelles vies
?

(c)photo Flora/haïku Patrick

05

regard purifié
le randonneur ébloui
joue à chemin feuilles

04

rien non plus à droite
tu vas pouvoir y aller
passe la première

(c)photo Flora/haïku Patrick

03

je ris comme avant
des averses de couleurs
pataugent mes pas

02

avec l’inflation
la fluctuation des cours
combien le mulot
?

(c)photo Flora/haïku Patrick
01

combien de cailloux ?
inlassablement il compte
sans réponse exacte

octobre 2022

31

radar ou vigie
j’apprécie mon tour de garde
fonction GPS

(c)photo Flora/haïku Patrick

30

la voix du vieil arbrr
te transmets lumière et paix
prends racine au monde

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
29

rouler s’arrêter
respirer puis s’étirer
rêver démarrer

(c)Patrick Joquel
28

le nouveau gardien
de la porte des Enfers
attend le client

(c)photo Flora/haïku Patrick
27

limiter l’allure
mais avec modération
je roule à zéro

26

tout est aux oreilles
la carte d’identité
la carte bancaire
je vais sabots dans les poches
ruminer ma liberté

(c)photo Flora/haïku Patrick
25

le jeu des volets
un deux trois je suis présent
quatre cinq six absent
24

choisir le panache :
sautiller léger la vie
jusqu’au dernier bond

(c)photo Flora/haïku Patrick

23


le chauffeur soupire
priorité aux nuages
et à Baudelaire

(c)Patrick Joquel

22

sans fanfaronner
ce fragment d’espace-temps
offre sa lumière

(c)photo Flora/haïku Patrick

21

le désir d’errance
pareil au désir de vivre
jusqu’à disparaître

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

20

ce monde flottant
cache des beautés discrètes
la vie simplement

19

une ambition simple
pour une vie ciel à terre
vibrer de lumière

(c)photo Flora/haïku Patrick
18

des journées d’été
il ne demeure qu’empreintes
le vent passera

17

subtile équation
pour dessiner cette courbe
aucun tremblement

(c)photo Flora/haïku Patrick

16

lance le dé bleu
et suis la piste de l’oie
jusqu’à l’horizon

© Jorge Vargas/Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

tira el dado azul
y seguir la pista del ganso
hacia el horizonte

15

face au flâneur
m’étirer m’épanouir
flotter au soleil

13

Voilà bien rangé
je déballerai l’été
après le printemps

(c)photo Flora/haïku Patrick
www.patrick-joquel.com

10

vague après vague
le terrain de jeu ondule
jusqu’à la mer
11

l’automne léger
s’envole au vent migrateur
les plumes de pluie

(c)photo Flora/haïku Patrick

09

la même lumière
le crépuscule et l’automne
deux mots synonymes

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

08

le capteur d’instant
joue à cadre et lumière
objectif photo

© Jorge Vargas/Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

el sensor de momento
juega con el marco y la luz
lente fotográfica

007

choisis ton caillou
et modifie l’équilibre
de notre planète

06

en crête soleil
les herbes de saisons passent
le marcheur aussi

05

face au crépuscule
flambe une interrogation
qu’est-ce que demain ?

© Jorge Vargas/Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

ante el crepúsculo
una pregunta se dispara
¿qué pasa mañana?
04

guetteur de guerriers
ou affûteur de silence
le temps sur l’espace
change le sens du décor
et se fout de nos frontières

(c)Patrick Joquel

03


douceur crépuscule
la fin du jour vient s’asseoir
pour un dernier mot

© Jorge Vargas/Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

suave crepúsculo
el final del día llega para sentarse
para una última palabra

02

conquête spatiale
qui soufflera la bougie
du premier au col
?

01

15h14
un ange descend du ciel
message reçu

(c)photo Flora/haïku Patrick

*
septembre 2022

15h14
un ange descend du ciel
message reçu

(c)photo Flora/haïku Patrick25

un sandwich soleil
à l’heure d’un café mer
la vie simplement

Patrick Joquel
26

les barques peaufinent
leur bronzage permanent
do not disturb

© Jorge Vargas/Patrick Joquel
www.patrick-joquel.com

los barcos están perfeccionando su
su bronceado permanente
no molestar


Monter puis descendre
Et sans jamais s’en lasser
Jouer à temps plein
23

Après les touristes
Le temps des posidonies
Changement d’saison

21

le voyageur gris
retient le monde à son quai
on ne sait jamais

(c)Jorge Vargas (photo) et Patrick Joquel (haïku)
www.patrick-joquel.com

el viajero gris
mantiene al mundo en su muelle
nunca se sabe

17

Gris ciel sur les grues
De l eau plus haut que nageoires
Les poissons et moi
Nous avons le poil mouillé
De la tête jusqu’aux plumes

16

il est urgent de
s’arrêter au stand chausser
les coussinets pluie

(c)photo Flora/haïku Patrick

14

à l’affût des biches
le silence à pas feutrés
lève le soleil
13

chacun sur sa pierre
nous partageons face à face
le chant de la Terre

12

les moines sourient
le soleil vient visiter
le chant des mâtines

11

moi la clef de voûte
elle m’envoûte et m’invite
à passer là-bas

10

chez le griffucure
j’affûte mon savoir-être
pour vivre à la pointe

(c)photo Flora/haïku Patrick

09
ok
dans mon ermitage
je joue au Bashô haïku
en pleine conscience
(c)Patrick Joquel

08

le geste ancestral
du constructeur de cabanes
si légère empreinte

007

un shampooing à sec
par ce temps de catnicule
je miaule un oui please

(c)photo Flora/haïku Patrick

06

bienvenu à bord
décollage une minute
objectif sommet

05

pourquoi donc prier ?
quand je chasse j’ai mes griffes
mes griffes mes crocs

(c)photo Flora/haïku Patrick

04

guetter les éclairs
sera ton nouveau chemin
obscur voyageur

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

www.patrick-joquel.com
03

un cadre et sa vue
selon l’angle du regard
naît un autre monde
s’entendre et le partager
relève bien de l’exploit

02

non pas mélomane
il faut réfléchir un peu
voyons mélocat

(c)photo Flora/haïku Patrick
01

retrouver le Nord
et en sauter l’horizon
programme vital
*

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l’auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L111-1 et L112-1 du code de la propriété intellectuelle.
Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdit sans autorisation du titulaire des droits.