PATRICK JOQUEL Sur ce site, mon agenda des manifestations, des animations ainsi que les dernières publications.

bonjour

Bonjour, dans l’ordre sur cette page : dernières parutions,blog quasi quotidien, *

Aux éditions Voix Tissées, cet album créé à partir des tableaux de Nathalie de Lauradour : Terre ! Terre !
http://www.patrick-joquel.com/livres/albums/
*
Qu’est-ce qu’un regard ? aux éditions Pourquoi viens-tu si tard?
les photos de Flora, leurs haïkus comme ceux qu’on peut lire ici sur cette page donnent un livre.

Pistes pédagogiques à partir de ce livre sur : http://www.patrick-joquel.com/grain-sable/regar/
juillet
27

présent démembré
le passé confie aux ombres
ses dernières calcaires

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

26

un silence humide
arpente les vieux cailloux
petit matin brume

© Patrick Joquel

25

J’attends le danseur
pour recompter les nuages
du ciel de Durcet

(c)photo Flora/Haïku Patrick

24

le temps du cosmos
l’espace de la pierre et
le temps des humains

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
23

trois petits Bouddha
en attente d’un café
matinal silence

(c)Patrick Joquel
22

l’ombre à la lumière
la main divine se pose
féline louange

(c)photo Flora/haïku Patrick

21

respire la vie
aux silences du printemps
les pierres fleurissent

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
20

tu crois marquer le monde
et l’histoire
petit humain sans majuscule

tu oublies qu’à l’échelle cosmique
mille ans sont comme un jour
et un jour comme mille ans

tu vas et viens
sur tes barreaux comme un perroquet
tu jacasses
tu pavanes
tu vis en couleurs
tu écris

le soleil silence
et le haut vent des marées
efface ton souffle

(c)photo : Erik Vargas
(c)texte : Patrick Joquel

19

croiser la beauté
s’arrêter la saluer
cœur et corps légers

photo Jorge Vargas/haïku Patrick Joquel

18

au même endroit
chaque matin différent
un soleil en plus

(c)Patrick Joquel
17

un doigt et voici
ce miracle quotidien
esprit es-tu là ?

(c)Flora/Patrick

16

houle et vague à l’âme
je n’sais plus sur quel présent
marche mon regard

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

15
tu crois à la permanence
à la litanie des crépuscules
à la présence d’une eau sans faille
et aux mille reflets

tu crois qu’un chemin sans fin te devance
et tu le suis
tu es simplement
en équilibre sur le vide

ton corps
jour après nuit
rouille
et quand il sera trop rouillé
tu t’effriteras
comme un sable entre les doigts d’un enfant

rien de tout ce que tu vois ne dure
pas même le soleil
pas même l’eau
la vie joue avec toi
le palmier avec ses reflets
un jeu
simplement un jeu

souris homme et joue
vivre est ce moment joueur
rien n’est plus sérieux

(c)photo : Erik Vargas
(c)texte : Patrick Joquel

14

le pas suspendu
dans le silence j’attends
l’envol papillon

(c)Jorge Vargas/Patrick Joquel
13

le guetteur d’aurore
confirme aujourd’hui ça va
je suis bien vivant

(c)Patrick Joquel

12

entre ciel et terre
la vie en noir et en blanc
s’écoule et s’envole

© Flora/Patrick
11

lumière éphémère
fin d’hiver beauté solaire
j’aime te croiser

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

10

en toute saison
le créateur de nuages
veille sur la plaine

(c)Jorge Vargas/Patrick Joquel

09

en avant le songe
deux poumons deux yeux deux jambes
horizon des îles

07

mannequin féline
opération camouflage
ou coquetterie

© Flora/Patrick

6

capter la lumière
et toutes ses vibrations
le regard curieux

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

05

César est venu
nul ne sait s’il a vaincu
mais il est présent

(c)Flora/Patrick

04

randonnée de mai
tu te prends pour un géant
le ciel à tes pieds

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

03

Juste après la pluie
sourit ce tout petit bruit
le temps goutte à goutte
© Flora/Patrick

02

vivre sans clôture
et à l’écoute du monde
passent les nuages

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
01

Au-delà du mur
une idée de liberté
ou la nostalgie
?

(c)Jorge Vargas/Patrick Joquel


parfois le silence
devient palpable et la joie
suspend sa lumière

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

juin
30

silence herbes rases
tu voudrais suivre la crête
et puis t’envoler

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

29

la lumière joue
avec la pierre et révèle
un curieux sourire
28
L’instant du nuage
un présent évolutif
tout demeure et passe

(c)Jorge Vargas/Patrick Joquel


l’arrêt du marcheur
la vie comme une surprise
beauté l’éphémère

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

27

abandon de poste
le bouquetin non-violent
ouvre la frontière

26

la joie l’accompagne
l’aurore lui obéit
quel joyeux siffleur

© Flora/Patrick

25

saisons et nuages
les arbres usent leurs branches
à peigner le ciel

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

24

l’échappée nuages
enfermé, les yeux dans l’eau
tu la suis des pieds

© Flora/Patrick

23

parfois la lumière
et parfois l’obscurité
ainsi va la vie

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
21

des « on m’a dit que… »
les commères confinées
commentent le vide

© Flora/Patrick

20

et sous ta paupière
un grand rire de lumière
caresse ta joue

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com


le salut d’un arbre
tu vas ta route inconnue
si intense lumière

(c)Jorge Vargas/Patrick Joquel

19

Au creux de la vague
l’écume des vies passées
un écho de pierres

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

18

l’amateur de bleu
a le ciel à ses paupières
le temps à ses roues

(c)Jorge Vargas/Patrick Joquel

17

Rêve citadin
s’épanouir les pieds dans l’eau
Vivre en Robinson

© Flora/Patrick

16
scrutateur d’espace
et de ses inouïs silences
je passe sans bruit

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

15

dans quelques instants
panorama d’au-delà
un souffle tenace

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
14

filage félin
ou distanciation sociale
007 hésite

(c)Flora/Patrick

13

immobile éclair
cet amateur de soleil
me surprend souvent

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

12

L’instant à l’arrêt 
se demande où mènera
ce début de haïku

11

rencontre au sommet
partager un ciel délice
l’ivresse des cimes

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com


parfois la magie
dévoile sa nudité
pour mieux nous baigner

a veces la magia
desnuda su desnudez
para bañarnos mejor

© Jorge Vargas/Patrick Joquel

10

caché tout au fond
quel présent ou quel passé
patiente en secret
?

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

9

des milliers de chênes
mais un seul chêne monocle
élémentaire ma chère

(c)Flora/Patrick

8

la minute d’or
ton corps se délasse et fond
tu retiens ton souffle

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

7

féérie fugace
le passage et le désir
d’un nouveau présent

6

soudain le silence
les regards croisés sourient
l’instant et la grâce

5

énergie cosmique
téléportation en cours
l’espace ou le temps
?
(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

4

ciel écho des pierres
dix mille soleils à terre
je marche à l’estime

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

3

jamais réussi
à t’envoyer un clin d’oeil
je reste de bois

2

l’horizon t’échappe
et sans fin ta migration
l’instant des fantômes

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

1
une ombre éphémère
signe ta frêle présence
la vie t’interroge

© Flora/Patrick
mai
30

saluer le soleil
puis accueillir les étoiles
liturgie des jours

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
29

chatte printanière
a changé de punching ball
repos des mulots

© Flora/Patrick

28

hiver marche lente
et le silence ouvre l’oeil
ce guetteur d’instants

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

27
assoiffé de bleu
par n’importe quel moyen
retrouver la mer

© Jorge Vargas / Patrick Joquel

26

et quand elle marche
plus féline que son ombre
on croit qu’elle danse

© Flora/Patrick

25

sous l’ombre des vents
le compagnon du silence
souffle son regard

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
24

la plume à l’affût
et attention au départ
le doigt et l’image

© Flora/Patrick

23

plisse un peu les yeux
entends-tu la cornemuse
inventer la brume
?

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

22

curieux d’avenir
interroge ton regard
jusqu’aux vibrations

© Flora/Patrick

21
>même sédentaire
l’homme est toujours en chemin
un désir l’emporte

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

20

le thé matinal
interroge son futur
ermite calcaire

pj

19

présence mouvante
l’éphémère jeu des ombres
si vite en absence

© Flora/Patrick

17

imagine un homme
il se lève avec l’aurore
le corps en cailloux

(c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

16

hiver loin des skis
hiver trop loin de la neige
nostalgique Aston

(c)Patrick Joquel

15

le pas de côté
l’horizon en point de mire
chercher l’échappée

© Flora/Patrick

14

110 boites haies
entraînement olympique
pour la souris d’or

© Flora/Patrick

13

les traces têtues
de la patience des hommes
comptent leurs cailloux

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

12

un soleil pudeur
et le brouillard t’ensilence
ta marche est un psaume

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

11

110 boites haies
entraînement olympique
pour la souris d’or

© Flora/Patrick
10

d’un abri à l’autre
nous allons petits passants
d’hier à demain

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

9

un soleil mouillé
se prend pour un grand poète
quand viendra l’été
?
© Flora/Patrick

8

dos au vent l’attente
et l’offre de protection
entre et sois heureux

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

7

non pas de pression
entraînement matinal
pompes verticales

© Flora/Patrick

6

le foyer enfui
reste au présent le silence
d’un cocon perdu

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

5

barrer l’horizon
mais quelle stupide idée
passons donc le mur

© Flora/Patrick

4

ta vie de calcaire
comme nous si éphémère
berger des cailloux

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

3

Vivre horizontale
vivre verticale ok
et la diagonale
?

© Flora/Patrick

2

les vents les saisons
emportent les voix des hommes
demeurent les pierres

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

1

Tu hésites chat
traverser l’immensité
rêve de Moïse
© Flora/Patrick

avril
30

voyage à l’oeil
le Thiey joue au Fuji
haïku et sencha
c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

29

j’attends ce matin
pour partager les croissants
et leur café noir

28

lutin réfléchit
interroge les reflets
des mondes secrets
© Flora/Patrick

27

Là dans ton pays
loin de l’école et des soins
tu vis en exil

©Nathalie Novi/Patrick Joquel

26

rouleaux de calcaire
et falaises de nuages
l’écrin du silence

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

25

se rouler les roues
?
je n’en ai pas le loisir
charger décharger
!

© Flora/Patrick

24
7chut l’homme des brumes
vient te révéler un monde
fugace et têtu

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

23

laisse refroidir
le café noir et contemple
un instant joyeux

© Patrick Joquel

22

Si légère et bleue
comment croire à ta menace
?
beauté prédatrice

© Flora/Patrick

21

Ferme tes paupières
ô mon pays bien aimé
je veille et te rêve

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel

www.carnetphotographique.com
20
bilboquet nocturne
chacun à son tour tranquille
au jeu du cosmos

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com
19

voir la vie en zèbre
en gardant l’espoir d’espace
chevillé aux feuilles

© Flora/Patrick

18
à la demande de la Médiathèque la Strada de Mouans-Sartoux, le chapitre zéro de Bomoth 0′Baldourke, éditions du Calicot

https://www.youtube.com/watch?v=7PRsJTQUqSY&t=9s&fbclid=IwAR1gbLyLZNPipog-3gqExciycESk18Ihoi_IXim5kaq6Ntx7hVtFlTwLYlY


le barbier des pierres
caresse la joue du monde
parfum de bien-être

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

17
défense d’entrer
ou défense de sortir
résultat le onze

© Flora/Patrick
16

sur ces vieux sentiers
tu es toujours le premier
à voir ce pays

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

15

Le matin de Pâques
alimente la légende
des cloches de Rome

© Flora/Patrick

14

les braises du ciel
soufflent ta vie et le temps
file son ellipse

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

13

le vent de la mer
vient écumer les jardins
frissons des bambous

12

mille traits obscurs
louangent ton ciel d’aurore
tu apprends le merle
© Flora/Patrick

11

dormir à l’étoile
et voir la Terre tourner
un léger sourire

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel

www.carnetphotographique.com

10

défends-toi du monde
avec grâce et légèreté
danseur hérissé

(c)Jorge Vargas / Patrick Joquel

9

Combien de cailloux
ont usé les mains des hommes
traces d’un passage

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel

www.carnetphotographique.com
8

face au ciel muet
devant la peur et la guerre
ton regard perdu

(c)Nathalie Novi/Patrick Joquel

7

des hommes la vie
longtemps après le silence
les pierres patientent

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

6

L’instant de saudade
et la mer comme un appel
à surfer la vieillir

(c)Jorge Vargas / Patrick Joquel

5

demain sans issue
signe ta ligne de vie
infinie tristesse
© Nathalie Novi/Patrick Joquel

4

le temps pluie ou vent
sculpte silence et calcaires
l’homme fugitif

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

3

croire au bout du monde
juste une impression en marche
l’infini salut

c) Laurent Del Fabbro/Patrick Joquel
www.carnetphotographique.com

2

la télépathie
est plus libre et moins fragile
inventons demain

© Jorge Vargas / Patrick Joquel

1

T’élever dit-il
à toi de trouver la voie
si facile à dire
© Flora/Patrick